//Déclarer des smartphones obsolètes, une manie chez certains constructeurs

Déclarer des smartphones obsolètes, une manie chez certains constructeurs

2018-12-07T14:28:07+00:0029/11/2018|Diagnostic|0 commentaire

Si vous suivez les actualités des grandes marques de smartphones, vous savez sans doute que la sortie de nouveaux modèles entraîne souvent l’obsolescence des versions précédentes. Or plus le temps passe et plus ce phénomène s’accentue. Ainsi, certains téléphones portables sont jugés obsolètes par les constructeurs, alors qu’ils sont sur le marché depuis 2-3 ans et que leurs clients peuvent continuer de les acheter et même, les réparer. En effet, la vente de pièces détachées (batterie, écran avec châssis par exemple) intéresse de plus en plus les consommateurs, qui n’hésitent pas à faire les réparations eux-mêmes. Et parmi les appareils récemment déclarés obsolètes par leur fabricant, il y a le Galaxy Note 5.

Un exemple concret : le Galaxy Note 5 de Samsung

Au début du mois de septembre dernier, Samsung a annoncé que ses mises à jour de sécurité Android mensuelles ne seront plus déployées sur les Galaxy Note 5 et S6 Edge+. Pour les consommateurs, ce ne fût pas une surprise car la marque avait déclaré en mars 2018 que ces deux téléphones étaient obsolètes. Mais c’est tout de même un peu rapide pour des smartphones qui sont sortis il y a 3 ans seulement ! En outre, à sa sortie, le Galaxy Note 5 était considéré comme l’un des meilleurs téléphones de l’année (2015 donc) et en 2016, il était même plus performant que d’autres versions plus récentes ! Bien sûr, cela ne signifie pas qu’ils ne vont plus fonctionner – et heureusement d’ailleurs – d’autant qu’il est toujours possible de trouver des pièces détachées pour les réparer, aussi bien une batterie qu’un écran avec châssis ou une caméra ! Cependant, cela confirme que l’obsolescence programmée fait partie des stratégies des grandes marques, Samsung n’étant pas le seul concerné.

Des téléphones que l’on peut pourtant toujours utiliser et réparer

Lorsqu’un constructeur déclare ses appareils obsolètes, à l’instar de Samsung et de son Galaxy Note 5, souvent cela implique qu’ils ne sont plus mis à jour, qu’ils sortent de leur catalogue et ne sont plus disponibles à la vente sur leur site ou dans leurs magasins. Les consommateurs peuvent toujours les acheter auprès de revendeurs – même s’ils ne sont plus à la mode – et se procurer des pièces détachées, comme une batterie ou un écran, pour les réparer, donc ce n’est pas forcément gênant. En revanche, ce qui peut-être embêtant, c’est le fait de ne plus pouvoir mettre à jour leur logiciel. De même, il arrive parfois que certains téléphones soient ralentis, ne supportent pas la dernière mise à jour.
Et si les marques agissent de la sorte, ce n’est pas sans raison. Cela leur permet de se concentrer sur leurs nouveaux modèles, d’inciter leurs clients à les acquérir. Pour elles, c’est également un moyen de développer leurs ventes, leurs chiffres d’affaires et de rester compétitive sur un marché toujours plus concurrentiel.

Laisser un commentaire