//iOS 17 : L’UE force Apple à faire des changements sur leur prochaine mise à jour

iOS 17 : L’UE force Apple à faire des changements sur leur prochaine mise à jour

2022-12-22T10:38:22+01:0022/12/2022|Actualités|0 commentaire

iOS 17 : L’UE force Apple à faire des changements sur leur prochaine mise à jour

La prochaine mise à jour d’Apple pourrait offrir aux utilisateurs la possibilité de télécharger des applications venant d’ailleurs que l’App Store. Il est possible que l’adoption de la nouvelle loi de l’UE oblige Apple à revoir toute sa politique concernant la sélection des applications téléchargeables sur les iPhone et iPad. Si Apple se plie à cette nouvelle loi vous pourrez disposer d’application venant de n’importe quelle source.

L’exclusivité d’Apple est synonyme de rareté cependant l’UE n’est pas cet avis. En effet, une loi a fait son apparition l’année dernière concernant les chargeurs universels et Apple en a fait les frais avec son embout Lightning exclusif à l’iPhone. En interne, la firme américaine affirme qu’elle veut rendre iOS plus ouvert et donc rendre possible les téléchargements d’applications hors Apple Store.

Une compatibilité plus étendue des applications de paiement et de la messagerie ?

Avec la nouvelle mise à jour iOS 17, Apple devrait mettre en place des canaux de paiement liés entre eux, ce qui pourrait rendre les frais annexes moins cher. En parallèle, l’interopérabilité des messages pourrait être mise en place pour associer les applications entre elles.

Cela pourrait donc conduire Apple à appliquer la norme RCS qui est déjà adoptée par Android. Cette norme consiste à rassembler en une même application tout ce qu’un opérateur propose (service de messagerie, appel visio, SMS, etc.) comme le fait déjà Facebook Messenger ou WhatsApp par exemple.

Évidemment, ces initiatives se feront entièrement aux profits des consommateurs. Apple ne s’est pas encore prononcé officiellement sur ces changements potentiels. La Commission européenne pourrait être amenée à sanctionner la marque si elle ne signe pas cet accord. Il faudra attendre le déploiement de la prochaine mise à jour majeur pour voir si Apple décide de se plier à ces exigences.

Laisser un commentaire